Catégorie : Vivre à Saint-Denis, une chance pour tous

Nos mesures en faveur d’une VRAIE égalité – Droits des femmes

La lutte en faveur d’une VRAIE égalité est toujours en cours et Alexandre AÏDARA et Changeons Saint-Denis s’engagent à soutenir toutes les femmes dans leur combat pour plus de droits, plus de respect, plus de sécurité.

Au niveau de la ville et des Dionysiennes

Pour l’insertion professionnelle des femmes
  • Nous créerons des crèches aux horaires étendus pour correspondre aux contraintes des femmes soumises à des horaires décalés (milieu hospitalier, services à la personne, nettoyage, etc)
  • Les familles monoparentales (majoritairement des femmes) se verront attribuer un critère de priorité pour l’accession au logement social et aux places en crèches.
  • Des ateliers d’insertion vers le travail seront proposés régulièrement aux femmes éloignées de l’emploi.
    • Alphabétisation
    • Cours de Français
    • Outils informatiques
    • Permis de conduire
    • CV, entretien
    • etc
Pour la liberté de circulation des femmes dans la ville

Nous pratiquerons une Tolérance Zéro du harcèlement de rue et attitudes sexistes. Les agents de la Police Municipale auront comme instructions de verbaliser systématiquement et immédiatement les auteurs de ces nuisances.

La CITAD’ELLES : Pour le droit à la sécurité et à la protection contre les violences conjugales

Nous créerons au plus vite La CITAD’ELLES, refuge 24h / 24, 7 jours / 7 ouvert à toutes les femmes victimes de violence (et à leurs enfants). Les femmes y trouveront toute l’assistance nécessaire pour se sortir d’une situation dangereuse pour leur intégrité physique et mentale :

  • Elles pourront porter plainte sur place auprès d’un policier formé à la problématique des violences conjugales.
  • Elles trouveront l’assistance juridique nécessaire pour poursuivre en justice et établir leurs droits.
  • Au-delà de l’accueil d’urgence, elles trouveront un toit pour elle et leurs enfants le temps qu’elles trouvent une solution d’hébergement où elles seront en sécurité. Plusieurs appartements permettront d’accueillir les familles jusque 6 mois.
  • Elles trouveront des assistantes sociales pour les aider à trouver les ressources nécessaires à leur nouvelle vie protégée du bourreau.
  • Elles seront soignées physiquement et moralement en s’appuyant sur les excellentes structures existantes (Maison des Femmes de Saint-Denis).
  • Elles trouveront des ateliers et ressources pour se reconstruire et retrouver la confiance et la force.

La CITAD’ELLES sera hautement sécurisée et sous la protection directe du commissariat pour empêcher toute intrusion violente.

Au niveau des agents de la Mairie et des services municipaux

Audit « Égalité à Ville de Saint-Denis »

En début de mandat et en lien avec les représentants du personnel, nous réaliserons un audit sur tous les services municipaux pour établir un rapport sur l’égalité homme-femme à Saint-Denis :

  • La répartition des postes à responsabilité entre femmes et hommes,
  • La progression des carrières,
  • La répartition des statuts CDI – vacataires.

A partir de ce bilan, nous établirons des objectifs annuels pour corriger les inégalités constatées. Un bilan sera réalisé chaque année avec les représentants du personnel pour évaluer les résultats et définir les axes d’amélioration pour l’année suivante.

Tolérance Zéro du sexisme et du harcèlement au travail

Pour mettre fin au mal-être dans les services municipaux, nous mettrons fin à toute complaisance envers les attitudes sexistes au sein des services. Toute plainte interne concernant du harcèlement moral ou sexuel devra être prise en compte, la plaignante entendue et une enquête sera menée. En cas de confirmation de harcèlement, la Mairie se portera en justice aux côtés de la plaignante.

La peur doit changer de camp, les femmes ne doivent plus devoir subir et se taire. Les élus Changeons Saint-Denis s’engagent à les soutenir dans leurs démarches pour dénoncer et porter plainte. Le silence ne sera plus toléré.

Au niveau du Conseil Municipal

Au-delà de la parité de la liste (qui est une obligation légale), Alexandre AÏDARA s’engage pour une réelle équité dans la répartition des postes d’adjoints et délégations. Les postes seront répartis en fonction des compétences et pour une juste représentativité au niveau des responsabilités.

Changeons Saint-Denis s’engage face au Handicap

Pour une école et un péri-scolaire qui accueille TOUS les enfants, TOUTE la journée :
  • Nous obtiendrons 1 auxiliaire de vie scolaire (AESH) supplémentaire dans chaque école maternelle et primaire pour améliorer l’accueil des enfants en situation de handicap et d’autisme.
  • Nous organiserons le dépistage dès le plus jeune âge des troubles de l’apprentissage pour les prendre en charge au plus vite.
  • Nous déploierons pour la rentrée 2020 un vaste plan de rénovation des écoles pour les mettre aux normes, notamment en termes d’accessibilité.
  • Nous garantirons l’accueil en pause méridienne et centre de loisirs des enfants porteurs de handicap à travers la formation de nos éducateurs et animateurs.
  • Le Service Unique de l’Éducation recevra les parents d’enfants en situation de handicap pour les aider à travers toutes leurs démarches permettant l’accueil de leur enfant à l’école et pendant les temps d’activités péri-scolaires.
Pour une ville inclusive, accessible à tous :
  • Nous participerons à la formation des associations sportives et nous les doterons en matériel adapté pour développer le Handisport dans le cadre des JOP2024.
  • Nous lancerons des chantiers d’insertion pour favoriser l’emploi pour tous (Plan National Handicap).
  • Nous rendrons les aires de jeux dionysiennes accessibles aux enfants handicapés avec notamment des jeux sensoriels.
  • Nous lancerons un grand audit sur les voies de circulation piéton afin d’aménager, réparer, sécuriser leur accessibilité aux porteurs de handicap mais aussi aux parents avec poussette, personnes à la mobilité réduite, etc.
  • Nous pratiquerons une Tolérance Zéro pour toute occupation indue des espaces réservés aux personnes invalides (vidéo-verbalisation, amendes dissuasives).

12 mesures en faveur du pouvoir d’achat des Dionysiens

Le projet Changeons Saint-Denis ! avec Alexandre Aïdara inclut 12 mesures en faveur du pouvoir d’achat des Dionysiens.

Pour les familles :

Gratuité de la cantine : petit déjeuner, repas du midi et goûter
  • tous les élèves de maternelle et primaire bénéficieront de 2 repas bio par semaine, en favorisant le circuit court et sans produits cancérigène (nitrites).
  • 2 plats au choix dont un végétarien et équilibré.
Fournitures scolaires offertes

À chaque rentrée, les élèves du primaire recevront tout le matériel nécessaire pour réussir leur année scolaire : cahiers, classeurs, feuilles, crayons et outils demandés par leurs enseignants.

Les besoins en soutien scolaire pris en charge par la ville

La formation des animateurs du péri-scolaire au soutien scolaire et l’organisation de stages « Objectif Brevet » et « Objectif Bac » gratuits permettront d’éviter aux familles des frais pour payer des cours à leurs enfants.

Le financement du permis de conduire des jeunes contre du bénévolat

La ville prendra en charge le coût du permis de conduire des jeunes Dionysiens en échange d’heures de bénévolat au profit des habitants.

Pour tous les Dionysiens

Retour au stationnement gratuit pour les résidents

Les Dionysiens, résidents abonnés, pourront de nouveau stationner gratuitement dans leur ville. Avec la création d’une Zone Bleue, leurs visiteurs auront droit de stationner 2 heures maximum gratuitement. Tout abus sera sanctionné par une amende dissuasive par les ASVP ou par vidéo-verbalisation.

Arrêt de l’augmentation de la Taxe Foncière et baisse à partir de 2022

Alexandre Aïdara s’engage à ne plus augmenter la part communale de la Taxe foncière et à la baisser à partir de 2022.

Création de la Mutuelle des Dionysiens pour protéger tous les habitants

La Ville créera une mutuelle de santé et négociera des tarifs attractifs pour permettre à tous les Dionysiens de bien se soigner et se protéger.

Organisation d’un examen médical gratuit pour les habitants modestes

En plus de la création d’un bus mobile dans tous les quartiers pour renforcer la prévention santé, permettre la vaccination et l’accès au planning familial, un examen médical gratuit sera proposé aux habitants modestes.

Accession à la propriété pour tous les Dionysiens

La création d’un Organisme Foncier Solidaire qui sépare le foncier du bâti, permettra aux plus modestes de devenir propriétaires avec une réduction de 15 à 20 % du prix d’achat de leur logement.

Former au #ZéroDéchet et #ZéroPlastique pour économiser 250 € en moyenne

Les habitants volontaires pourront se former à la réduction des déchets domestiques qui permet de faire des économies (en moyenne 250 € par mois) en préservant leur santé et l’environnement.

Création de ressourceries et recycleries pour faire durer vos équipements

Nous favoriserons la création de ressourceries et recycleries dans différents quartiers de la ville pour permettre aux habitants de réparer leurs appareils et équipements et de prolonger leur durée de vie pour éviter l’achat d’un produit neuf.

Une aide financière pour l’achat d’un vélo

Pour favoriser l’adoption du vélo par tous les Dionysiens, la ville mettra en place une aide financière pour l’achat d’un vélo et créera une bourse aux vélos pour tous les âges.

Découvrez l’intégralité de notre projet ici

La #GENUME : Grande École du Numérique et de l’Environnement

L’avenir, la formation et l’insertion professionnelle des jeunes Dionysiens, est une priorité pour Alexandre Aïdara et l’équipe Changeons Saint-Denis ! Nous devons ouvrir les perspectives d’avenir et permettre à tous de trouver sa place dans notre société du 21e siècle.

Les enjeux aujourd’hui sont clairement environnementaux et le numérique est devenu un secteur incontournable, en croissance constante, dans tous les domaines. Mais la France manque de personnes formées dans ces secteurs en pleine croissance. Les offres d’emplois sont multiples, diverses, les perspectives de progression sont très bonnes, mais les candidats manquent.

Dans le même temps, à Saint-Denis, nous avons beaucoup de jeunes et moins jeunes qui cherchent leur voie, qui veulent s’insérer professionnellement et construire leur vie en toute autonomie mais qui par manque d’informations, de formations, de compétences, ne trouvent pas d’échappatoire à l’exclusion économique.

Alexandre Aïdara et Changeons Saint-Denis se sont donnés comme priorité de donner les clés de leur avenir aux jeunes Dionysiens.

Former les jeunes Dionysiens aux métiers d’avenir

Nous allons acquérir le siège de l’Humanité pour proposer d’y installer une grande école du numérique qui sera pleinement connectée au territoire, qui sera liée par des partenariats à la fois avec les entreprises et les institutions publiques du territoire, en lien avec les services emploi de Plaine Commune et les services de proximité de la mairie. Il s’agira d’une école sous statut associatif, gérée par un consortium (entreprises, organismes de formation, fondation d’entreprises de la Plaine). Ce sera là sa spécificité, qui permettra d’attirer de nombreux jeunes Dionysiens à la recherche d’une formation d’avenir.

La GENUME sera un lieu unique en France pour la réussite des jeunes Dionysiens.

« J’ai beaucoup réfléchi et consulté pour trouver une solution jamais tentée pour sortir nos jeunes de l’échec et du chômage et les propulser directement dans le 21ème siècle ».

Alexandre Aïdara

Le modèle est celui d’une École 42, accessible à tous les jeunes sans discrimination mais installée au coeur de Saint Denis pour permettre aux jeunes Dionysiens d’avoir accès à une formation de qualité, qu’ils soient ou non diplômés

Les jeunes, entre 18 et 35 ans, y seront  accueillis pour entreprendre des formations d’excellence qualifiantes dans les métiers d’avenir que proposent les secteurs du numérique et de l’environnement.

Les différents modes de formation proposés et la diversité des métiers du numérique et de l’environnement permettront à chacun de trouver la solution la plus adaptée à sa situation et ses envies d’avenir.

Financer la formation : le Revenu d’autonomie

L’institution et les revenus des Génumiens seront financés via les crédits issus de la formation professionnelle et du mécénat des entreprises.

Offrir l’autonomie financière aux jeunes

Notre objectif au sein de la GENUME sera de créer un guichet spécial qui orientera nos jeunes vers les différentes sources de financement de formation possibles et existantes, proposées par Pole Emploi, mais aussi vers les bourses qui seront octroyées par la Fondation d’entreprises, nos partenaires également pour les stages et le recrutement des Génumiens à la sortie de leur formation.

Objectif : proposer à chaque jeune un montage associant bourses et aides publiques dédiées à la formation et à l’insertion/réinsertion sur le marché de l’emploi (cf Pole Emploi) et bourses privées financées par la fondation d’entreprises.

Les Génumiens seront rémunérés entre 800 et 1000 euros selon leur situation sociale pour leur permettre d’être autonome et de se concentrer sur leurs études. En contrepartie, ils devront être assidus et engagés dans la réussite de leur formation.

Réhabiliter notre patrimoine et entrer dans le 21e siècle : La GENUME dans le bâtiment de l’Huma.

A Saint-Denis, nous avons un patrimoine exceptionnel que nous laissons souvent se délabrer. Le magnifique ancien siège de l’Huma, conçu par Oscar Niemeyer, est laissé vide et se dégrade. Nous voulons réhabiliter le bâtiment de l’Huma afin de rendre ce patrimoine architectural de la ville à ses habitants.

« Nous allons investir dans l’avenir et ce trésor de notre patrimoine sera le vaisseau de l’avenir de nos jeunes. »

Alexandre Aïdara

La municipalité financera l’acquisition du bâtiment (12 M EUROS).

La restauration sera financée en recourant à un large panel de financeurs privés et publics.

© 2020 Site développé et maintenu par IPOST4Y