Mois : janvier 2020

Huit réponses aux Dionysiens sur les copropriétés dégradées et les syndics de copropriété véreux

Ma conception de cette élection est simple : écouter les Dionysiens et faire en sorte que le prochain mandat soit celui des solutions efficaces, pragmatiques et concrètes. J’ai donc écouté le témoignage de centaines de Dionysiens confrontés à la difficulté des copropriétés dégradées et aux syndics véreux.

Nos 8 propositions aux Dionysiens

Voici 8 propositions que nous examinons mais je les partage dès maintenant avec tous les Dionysiens pour les associer et recueillir leurs réactions.

1 – J’ai écrit longuement au Ministre du logement suite à sa visite à notre local en septembre dernier pour l’alerter fortement et lui faire des propositions pour faire évoluer la loi. Elu maire, je poursuivrai cette action car il faut que le cadre légal national prenne en compte nos spécificités locales (même combat d’ailleurs pour stopper les préemptions abusives).

2 – J’ai notamment proposé que les responsables de syndic deviennent des professions réglementées et contrôlées et que les comptes, au-delà d’un certain seuil, soient certifiés. 

3 – Dans notre projet, la mairie mettra en place une Cellule d’appui aux copropriétaires pour les aider dans les procédures et être à leur côté pour changer de syndic si nécessaire mais aussi gagner leur procès lorsque des manquements sont constatés. En particulier, cela permet de nommer un administrateur provisoire pour mettre sous tutelle la copropriété et s’affranchir du poids des propriétaires majoritaires parfois complices intéressés des syndics.

4 – Un plan pour repérer les copros en voie de fragilisation sera mis en place grâce notamment au registre des copropriétés mis en place par la loi Alur pour mieux connaître le parc et réagir en amont dès les premières alertes sur la dégradation de la situation financière.

5 – Avec le préfet, faire intervenir une Commission dont sont membres le maire, des membres de la copropriété et des associations pour réaliser un diagnostic précis et un plan d’action. Cette Commission propose au préfet un plan de sauvegarde sur 5 ans pour redresser la copropriété.

6 – Pour reprendre la main sur la gestion des propriétés et baisser les charges, nous proposons deux solutions : 

  • Des syndicats coopératifs : les propriétaires reprennent la gestion de leur immeuble et le gèrent bénévolement en s’organisant. Cela génère 30% à 50% d’économies sur les charges et évitent les lenteurs, les travaux superflus et les honoraires abusifs qui disparaissent.
  • Nous explorons l’idée d’un Groupement d’intérêt public Dionysien regroupant la mairie, des associations, des bénévoles. Objectif : être un syndic accomplissant une mission de service public pour gérer les immeubles sans dégager de marge. 

7 – Changeons Saint-Denis, notre collectif va geler la hausse de la taxe foncière et baisser cette taxe à partir de 2022 car le niveau est devenu une charge insupportable pour les propriétaires et ce sera une façon de leur permettre de financer les charges de copros et de rénover les parties communes et les façades.

8 – Aider financièrement les copropriétés dégradées grâce au plan Initiatives Copropriété (2,74 milliards d’euros sur 10 ans). L’ANAH, l’ANRU et Procivis participent au financement de ce plan dont 240 millions sont destinés aux copropriétés modestes pour des travaux.

Alexandre Aidara

© 2020 Site développé et maintenu par IPOST4Y